COMMUNIQUE DE PRESSE-18H00-21 décembre 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE                             18H00                              21 décembre 2014               

                                              

2ème Tour de l’élection présidentielle :

Les observations de l’ATIDE en Tunisie (Après-midi)  

Durant l’après midi du jour du scrutin en Tunisie, l’Association Tunisienne pour l’Intégrité et la Démocratie des Elections ‘‘ATIDE’’ a relevé les observations et irrégularités suivantes :

* Bureaux  de vote :

- L’affluence des électeurs est demeurée faible jusqu’à l’après midi, notamment à l’intérieur du pays.

- Les membres des bureaux de vote sont à un nombre satisfaisant (3 à 4 personnes), avec l’absence d’un agent chargé de la file des électeurs dans 9% des bureaux de vote observés.

- Le nombre des observateurs de la société civile varie entre 2 et 3 observateurs, tandis que le nombre des représentants des candidats n’a pas dépassé les 2 représentants par bureau.

- L’isoloir ne garantissait pas le secret du vote dans 5% des bureaux observés.

* Poursuite des entraves au travail des observateurs :

- Harcèlement des observateurs qui ont été chassés de certains centres de vote et empêchés de retourner aux bureaux de vote, notamment à Nefza/Taref et dans plusieurs centres de vote à Ben Arous.

- Intimidation d’un observateur par les supporters d’un candidat à Zaghouan Bir Nadhour qui l’ont accusé de non neutralité.

* Violation du silence électoral :

- En plus des affichages qui ont persisté aux alentours des centres de vote (ex : à Zaghouan/école 2 mars ; à Kasserine/Sbiba). L’ATIDE a aussi relevé l’exploitation des enfants pour la distribution de tracts (à Ben Arous : Mourouj 4 / Ecole Tahar Haddad).

- Par ailleurs, plusieurs cas de SMS ont été reçus par des citoyens provenant du numéro 85125 et appelant à voter pour un candidat.

* Cas d’influence des électeurs:

- Les cas d’influence des électeurs ont concerné 7% des bureaux de vote observés.

- Au niveau des centres de votes, les cas d’influence ont été répartis comme suit :

  • Par des représentants des candidats dans 13% des bureaux (exemple : Sidi Bouzid/école Zeitouna) ;
  • Par des agents des bureaux de vote dans 5,4% des bureaux observés (ex : Sidi Bouzid/école Abou el kacem Chabbi).
  • Par des électeurs dans 4% des bureaux observés (ex : Gabès, plusieurs centres de vote de Hamma ; Matmata/école 2 mars et école de la cité Ennour).

* Transport des électeurs :

- Des cas de transport ciblé d’électeurs (Djerba/Houmt Essouk ; Kef/Banou).

* Cas de violence :

- En plus des cas de violence verbale, les observateurs de l’ATIDE ont continué à enregistrer plusieurs actes de violence physique qui ont concerné 8% des bureaux de vote, et ont nécessité l’intervention des présidents des centres de vote dans la moitié des cas et celle des forces de l’ordre dans 3% des cas.

(Ex: à Gabès/école Bou Atrous, école Bou attouche, école Faouz) ; Kairouan/école Tarek Ibn Zied).

 

Pour plus d’informations, contactez le MEDIA DESK de ATIDE : Kouraich Jaouahdou 28 305 300 ; Montassar Souissi  26 985 728 – 98 621 870 Nadia Ben Abbes : 28 454 802 ; Basma Ben Abid 94 296 036 ATIDE – Fax : +216 71 657 385 – Tél. : +216 71 862 897 / +216 71 962 383 – www.atide.org

Télécharger communiqué